Des enfants heureux et en bonne santé pour la rentrée scolaire

Grâce à une aide du Fonds pour les enfants de Kiwanis, un club des Bahamas est en mesure de reprendre son projet phare.

Pendant trois ans, le Club Kiwanis de Freeport, aux Bahamas, a été contraint d’annuler sa principale manifestation annuelle, d’abord à cause de l’ouragan Dorian, puis à cause de la pandémie de COVID-19.  Quand est venu le moment de l’organiser de nouveau, les membres du club voulaient absolument que la manifestation soit, pour citer les paroles de la présidente, Linda Rahming, « encore plus grandiose et plus réussie que toutes celles que nous avons organisées auparavant ».

À en juger d’après la multitude de visages rayonnants lors de la Back-To-School Health and Dental Fair (foire 2022 de rentrée scolaire consacrée à la santé corporelle et dentaire), la réussite de la manifestation a été évidente ; en effet, près de 400 enfants se sont présentés avec leur famille pour une visite médicale et dentaire assurée gratuitement par des médecins, des infirmières et des dentistes dévoués.   

« Nous avons eu de l’aide », explique Linda Rahming, également présidente sortante du club, « les membres sont venus, puis les enfants, également pour apporter leur concours ; mais ce que j’ai le plus aimé a été de voir les infirmières et médecins dévoués, venus pour toute une journée, sans rémunération, travailler avec ardeur. Ils ont pris les choses au sérieux et fait passer aux enfants une visite médicale et dentaire complète ».

Après avoir satisfait au volet médical, les enfants étaient autorisés à passer au volet amusement de la foire, où les attendaient les châteaux gonflables, les toboggans, les jeux, la peinture sur visage et la restauration.   

« Chez certains enfants, la perspective d’aller voir un médecin ou un dentiste est source d’anxiété », précise Linda Rahming, « alors nous avons créé les zones de divertissement pour qu’ils aient quelque chose d’amusant après le volet médical dont ils puissent se réjouir à l’avance ».

Deborah Allen, la trésorière adjointe du club, partage cet avis : « Nous nous efforçons de susciter l’enthousiasme chez les enfants pour éviter qu’ils soient anxieux ». Elle ajoute ensuite que les équipements de jeu donnent aussi aux enfants l’occasion de faire un peu d’exercice en plein air.

Linda Rahming explique que les enfants aux Bahamas doivent avoir un compte rendu de visite médicale dans leur dossier pour commencer une nouvelle année scolaire. Or les conséquences de l’ouragan et de la pandémie sont telles que bien des familles ont du mal à régler des frais médicaux. Étant donné que cette foire était encore plus nécessaire que jamais auparavant, et qu’accroître l’ampleur de la manifestation était coûteux, le Club Kiwanis Freeport a sollicité une subvention auprès du Fonds pour les enfants de Kiwanis.   

Par le biais de son programme de subventions aux clubs, le Fonds pour les enfants de Kiwanis apporte une aide à des initiatives ciblant les grandes causes défendues par Kiwanis : santé et nutrition, éducation et alphabétisation, développement du sens du leadership chez les jeunes. Le Fonds a perçu en cette foire consacrée à la santé corporelle et dentaire une initiative susceptible d’exercer un effet durable sur la vie d’enfants, apte à perdurer pendant toute leur enfance et à les préparer à un avenir brillant.

Selon Linda Rahming, « si on s’y consacre vraiment et si on fait ce qu’il y a à faire, déposer une demande de subvention est une procédure vraiment facile ; et elle s’est révélée rentable en fin de compte ». Elle a pu voir que les membres du personnel du Fonds pour les enfants se proposaient pour répondre aux questions et prodiguer des conseils à chaque étape de la procédure.  

« Sans aucun doute, nous n’y serions pas arrivés sans le Fonds pour les enfants », déclare Linda Rahming.  

Les entreprises partenaires de la collectivité ont fourni la nourriture et les attractions, les professionnels de la santé de Grand Bahama Health Services et de GB Dentistry ont travaillé bénévolement ; tout cela a permis au club d’utiliser une partie de la subvention pour acheter aux enfants des sacs à dos et des trousses d’articles d’hygiène à emporter chez eux. En outre, le club a aussi accordé des allocations pour faciliter le règlement des frais et des achats de la rentrée scolaire.   

Pour Deborah Allen, c’était la partie la plus exaltante de la manifestation.

« Lorsque nous sommes sortis de la pandémie, de nombreuses familles se sont retrouvées sans emploi », dit-elle, « alors les bourses même modiques ou les bons d’achat pour faciliter l’acquisition de livres ou autres articles se sont révélés utiles à bien des enfants de notre collectivité ».  

Pour Linda Rahming, la partie la plus gratifiante du projet a été de se détendre, une fois la foire terminée, et de se délecter en voyant comment « des semaines de travail assidu avaient abouti à un résultat concret. J’ai trouvé si réconfortant de voir que tout s’était mis en place parfaitement à partir du projet et de la vision que nous avions au départ ». 

En ce qui concerne l’avenir de la manifestation, Deborah Allen promet qu’il est garanti : « Nous l’organiserons de nouveau l’an prochain ».


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s