Kiwanis ajoute un territoire insulaire à sa liste

Une femme généreuse et déterminée a passé deux années, pendant la pandémie, à préparer la création de deux nouveaux clubs Kiwanis sur l’île de Wallis. 

Auteur : Julien Le Ray, responsable des relations publiques et de la communication, District Nouvelle-Zélande-Pacifique sud

En août 2022, Michelle Cordioli et Daniel Hinschberger se sont rendus, avec une petite délégation de Kiwaniens, dans une île minuscule pour une très grande occasion. L’île de Wallis se trouve en plein Pacifique sud ; avec les îles Futuna et Alofi, elle forme un territoire français – à 16 000 km de distance de la métropole, il s’agit de l’un des plus éloignés — qui compte environ 12 000 habitants. 

En fait, Wallis est éloignée de bien des points du monde ; mais le voyage a valu la peine pour Michelle Cordioli, gouverneure du district Nouvelle-Zélande-Pacifique sud de Kiwanis International, et Daniel Hinschberger, lieutenant-gouverneur de la division 6, Nouvelle-Calédonie. 

Femme résolue et courageuse, Sofia Logologofolau a réuni 70 personnes issues des mondes de l’éducation, de la santé, du tourisme et de l’administration pour former deux clubs Kiwanis sur Wallis. En raison de la pandémie, la mise en place du projet a nécessité deux années. 

En tant que territoire français, ce petit royaume polynésien traditionnel entretient de nombreux liens avec la Nouvelle-Calédonie. C’est la raison pour laquelle certaines Kiwaniennes calédoniennes d’origine wallisienne ou futunienne tels qu’Angela Keletaona, Marie Sealeu et Lina Polutele se sont investies dans ce projet de création d’un de clubs, avec Ghyslaine Faubert, responsable de l’expansion et de l’effectif du district, également du voyage. 

Ces deux clubs Kiwanis ont pour nom Mafu Ofa Tahi et Mafu Ofa Lua, ce qui signifie Cœur en or 1 et Cœur en or 2 dans la langue vernaculaire de Wallis. Les deux clubs tout juste créés sont déjà actifs sur l’île et leurs membres ont déjà rendu visite à une classe d’enfants handicapés, à des personnes âgées dans le besoin et à de jeunes mamans séjournant à la maternité de l’île, très loin de leur famille. 

Sofia Logologofolau a présenté Kiwanis avec respect et humilité au Lavelua (roi), à l’évêque, au préfet et aux dirigeants politiques, mais également à la société de l’île où la délégation de Kiwanis a bénéficié d’un accueil princier, avec beaucoup d’égards et de larges sourires. 

La visite à Wallis s’est terminée le soir par la remise de leur charte aux nouveaux clubs et d’épinglettes aux nouveaux Kiwaniens, et avec la promesse de se retrouver bientôt avec les clubs parrains, Kiwanis Kenu Nouméa et Kiwanis Tiaré Paita.  

Aujourd’hui, l’île sœur de Futuna et ses deux royaumes ont déjà invité Kiwanis à y créer un club. Une délégation est attendue en novembre.


Un commentaire

  • Tres emouvant!!! c’est une grande reussite pour la famille Kiwanis, et ceci devrait tous nous encourager à relever des defits partout où nous aurons à implanter des groupes. Etant ensemble, en se serrant les courdes nous pouvons faire de grandes choses. Vive le Kiwanis!!!

    J’aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s