DES CLUBS ACHÈTENT DES ORDINATEURS AUX ENFANTS GRÂCE À DES SUBVENTIONS

Des clubs Kiwanis de l’Ontario, de Tabago et de Tokyo ont donné des ordinateurs à des enfants dans le besoin, afin de les aider à faire leur travail scolaire pendant la pandémie de COVID-19.

Computers for kids

Lorsque s’est déclenchée la pandémie de COVID-19, elle a bouleversé les études de plus d’un milliard et demi d’enfants du monde entier. Dans certains cas, la transition s’est faite en douceur. Le travail qui s’accomplissait dans les salles de classe est maintenant effectué sur l’ordinateur de la famille ou sur l’ordinateur portable des élèves.

Mais à l’échelle mondiale, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), près de 830 millions de jeunes élèves n’ont pas accès à un ordinateur. Nombre de  clubs Kiwanis s’attaquent désormais à la fracture numérique qu’a révélée le coronavirus.

Tirant parti de subventions du Fonds de Kiwanis pour les enfants, des clubs coopèrent avec des districts scolaires pour fournir des moyens informatiques aux élèves.

Shelly-Ann McPherson-Price explique que son club, en livrant des cageots de nourriture à Scarborough (Tabago), avait découvert les difficultés auxquelles sont confrontées les familles de sa ville. C’est ainsi qu’elle avait eu connaissance d’une famille dont les six enfants essayaient de faire leur travail scolaire sur le smart phone du père.

Le club Kiwanis de Scarborough se sert de sa subvention au titre du programme de lutte contre la COVID-19 pour fournir à 30 enfants, dans six familles, de la nourriture, des ordinateurs portables et une connexion à Internet.

Vous pouvez aider : faites un don au Fonds de Kiwanis pour les enfants afin d’aider les Kiwaniens à répondre aux besoins urgents des enfants du monde entier, tout particulièrement en cette période de crise.

« Au moins, nous sommes en mesure d’apporter une aide à certaines familles nombreuses qui ne possèdent pas d’ordinateur », déclare Shelly-Ann McPherson-Price, qui ajoute ensuite que leur État insulaire subit de plein fouet l’arrêt du tourisme.

Glynn Kneebone, président du club Kiwanis de Kanata-Stittsville indique que son club, pour combler le fossé technologique dans l’est de l’Ontario, se sert également de subventions du Fonds de Kiwanis pour les enfants. De concert avec le club Kiwanis de Bytown, les Kiwaniens coopèrent avec les administrations scolaires publiques et religieuses afin de repérer les élèves qui ont besoin d’un ordinateur.

Alors que les districts scolaires prêtaient les ordinateurs aux familles, les Kiwaniens, eux, achètent des Chromebooks que les élèves peuvent conserver. Avant de recevoir la subvention, les clubs avaient collecté assez d’argent pour acheter 60 ordinateurs ; la subvention permettra aux clubs de donner de neuf à 11 Chromebooks supplémentaires dans le cadre du programme intitulé « Kiwanis Computers for Kids » (Ordinateurs Kiwanis pour les enfants).

Glynn Kneebone explique que les clubs ne rencontrent pas les familles mais se renseignent sur les conditions qu’elles connaissent. C’est ainsi que des ordinateurs ont été donnés à des familles de Premières Nations canadiennes ; à une famille qui venait d’immigrer au Canada, en provenance de la Guinée équatoriale ; et à une famille de cinq enfants, dont deux ont un retard d’apprentissage et dont certains vivent chez une grand-mère âgée.

Glynn Kneebone raconte que son club, qui a fêté récemment son deuxième anniversaire, était en train d’envisager un projet informatique au moment où la pandémie a contraint les élèves à rester chez eux. « Nous savions que c’était un problème, mais personne n’en mesurait l’ampleur jusqu’à l’apparition de la COVID-19 », déclare-t-il.

Les réactions des responsables scolaires à ce programme ont été impressionnantes.

La Commission scolaire catholique d’Ottawa a envoyé le message suivant au club de Kanata-Stittsville : « La pandémie va passer, mais cette initiative de nos partenaires des clubs Kiwanis va avoir de profondes répercussions positives pour les élèves car elle favorise l’équité et l’excellence ».

À la date du 11 mai, le Fonds de Kiwanis pour les enfants avait octroyé 27 subventions pour un total supérieur à 61 000 USD. Ci-dessous sont repris quelques exemples de la façon dont les clubs se servent des subventions pour aider la collectivité :

Club Kiwanis de Tokyo : des Kiwaniens sont en train d’acheter des ordinateurs et des tablettes pour venir en aide à des enfants qui n’ont pas accès à l’informatique. Le club accorde prioritairement son aide aux foyers pour enfants gérés par l’État.

Club Kiwanis de Tambun, Perak (Malaisie) : le club Kiwanis fournit des boîtes-repas pour les déjeuners et les dîners d’un orphelinat, ainsi qu’à des foyers pour handicapés ou personnes âgées. Le club a déjà pu distribuer plus de 25 000 boîtes-repas.

Club Kiwanis de Beavercreek, Ohio : le club utilisera la subvention pour aider la banque alimentaire Feed the Creek à fournir plus de 4 500 petits-déjeuners et déjeuners à des enfants qui ne bénéficient plus de repas dans leur école.

Club Kiwanis de Magandang Gensan, Philippines sud :  grâce à Kiwanis, environ 150 familles vont recevoir des masques chirurgicaux, du désinfectant pour les mains et des rations alimentaires. En outre, le club espère apprendre à des mamans sans emploi comment confectionner des masques réutilisables, ce qui leur permettra de faire entrer de l’argent dans leur famille.

Club Kiwanis de Sincelejo, Colombie : le club est occupé à fournir de la nourriture, des soins de santé, des ordinateurs et une connexion Internet à des familles du village de Vereda Policarpa.


 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s