L’ESSENTIEL EST D’ÊTRE CONNECTÉ

Certains clubs Kiwanis ont trouvé des façons de continuer d’apporter leur aide à leur communauté pendant la pandémie ; d’autres clubs ont également appris qu’il était tout aussi important de maintenir le contact.

Alors que la pandémie de COVID-19 se répandait à la surface du globe, des clubs Kiwanis ont trouvé des façons originales de rester ensemble, de servir leur communauté, voire, parfois, de faire des levées des fonds.

En Caroline du Nord, le club Kiwanis de Winston-Salem, les villes jumelles, continue de compenser le manque à gagner qu’il subit, faute de pouvoir organiser normalement son festival annuel des crêpes. Le club cherche à obtenir des fonds de l’État fédéral suite à une opération locale de secours, afin de compenser les fonds qu’apportaient les crêpes, et il a demandé 40 000 USD aux autorités municipales de Winston-Salem — la somme qu’il collecte normalement. Les bénéfices sont habituellement répartis sur une vingtaine de programmes locaux pour la jeunesse, ainsi que sur un programme au Vietnam.  

Les membres se sont quand même amusés malgré l’annulation de la journée des crêpes, car ils ont inventé une initiative qu’ils ont intitulée « La journée des crêpes 2021 a mangé son pain blanc ». Le club a sollicité des dons supplémentaires en publiant sur sa page Facebook et en s’adressant à des entreprises locales et à ses membres.  

D’autres clubs ont trouvé des façons de servir les enfants en organisant des manifestations en plein air et en continuant de tenir des réunions en ligne.  

Au cours de l’année écoulée, le club Kiwanis de Holland (état de New York) a accueilli 10 nouveaux membres. Les membres ont tenu des réunions hebdomadaires en ligne, puis sont passés à une formule hybride pour leurs réunions, quand les risques sanitaires ont disparu. Parallèlement à des projets de service, le club a proposé de nouvelles collectes de fonds, notamment au moyen de diverses tombolas.  

Par ailleurs, un club de Pennsylvanie a appris à organiser des manifestations en plein air pour les enfants pendant la pandémie et des clubs des Philippines sont allés dans des régions éloignées pour rendre visite à des enfants souffrant de divers troubles hématologiques et ont distribué des trousses d’articles sanitaires et des rations alimentaires.  


2 commentaires

  • Bonjour, très belles initiatives des Clubs en soutien aux populations dans le besoin. Grand merci à tous, et bonne continuation. Catherine BASSA, depuis Abidjan, Côte d’Ivoire.

    J'aime

  • Bonjour et bon dimanche
    Je suis Eugénie Marcel présidente du club kiwanis de Sangmelima au Cameroun
    Ces suggestions sont à louer et la manière de faire aussi en ce moment où la pandémie fait rage en mettant en difficulté l’avancement de l’oeuvre à nous assigné
    Très belle initiative.

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s