Le développement d’un goût impérissable de la lecture

Literacy2

Des Kiwaniens de Kingston (Jamaïque) lancent une initiative de découverte précoce de la lecture.

Récit de Lydia Johnson

En octobre passé, le club Kiwanis de North St. Andrew, à Kingston (Jamaïque), a lancé une initiative destinée à alimenter le ventre, l’esprit et l’intelligence des enfants.

Dans le cadre de leur initiative de développement précoce de l’aptitude à lire, les membres font la lecture à des enfants entre 3 et 5 années d’âge des écoles élémentaires Saint-Paul et National Baptist. Chaque mois, c’est à un total de 300 élèves que les membres du club font la lecture et ils se rendent en alternance dans l’un et l’autre établissement.

« Nous savons que le cerveau des enfants est développé à environ 35 %, à l’âge de 5 ans », explique Dwayne Cargill, responsable de l’initiative, « il est important que nous assurions à nos enfants une bonne base pour commencer leur vie ».

« Une prévention précoce », ajoute-t-il, « a le pouvoir de changer les perspectives futures de ces élèves, dont beaucoup vivent dans des quartiers à délinquance élevée et à revenus faibles, bénéficiant de peu d’encouragements à la réussite scolaire ».

« Nous nous sommes rendu compte que, dans ce milieu, on trouve la lecture rébarbative et l’éducation pas très importante ».

Literacy5

Pour œuvrer contre cet état d’esprit, le club propose une expérience positive de l’apprentissage, qui encourage les jeunes élèves à ne pas quitter l’école.

Des membres paient, par leurs dons, les 10 000 JMD que coûte le programme chaque mois, ou bien ils réunissent la somme nécessaire grâce à des collectes de fonds.

Les jours de lecture, des membres préparent pour les élèves un petit-déjeuner composé de thé, de beignets, de porridge et de biscuits. Des Kiwaniens dirigent les moments de réflexion religieuse — partie intégrante de la culture scolaire Jamaïcaine — puis les membres se répartissent pour lire les chapitres et les livres d’images à chaque classe. Ensuite, une des classes reçoit un don de livres.

Des ambassadeurs célèbres de la découverte de la lecture, comme Mélanie Walker, championne olympique du 400 mètres, et Owen Wilson, éducateur et vedette des médias locaux, font la lecture aux enfants et rendent cette initiative encore plus amusante. Et cela fonctionne : les enseignants signalent que leurs élèves sont désormais plus impliqués qu’ils ne l’ont jamais été.

« Tous les mois, les directeurs d’établissement m’appellent pour me demander si nous allons venir », explique Dwayne Cargill.

La commission pour la petite enfance de la Jamaïque, qui est chargée de superviser et certifier toutes les institutions destinées à la petite enfance, s’investit également dans la réussite de l’initiative.

« Ils sont associés à notre initiative », déclare Dwayne Cargill.

La commission va recevoir des dons après la campagne de collecte de livres que le club a lancée pour fêter son 45eanniversaire. Ces ouvrages seront remis aux deux écoles prenant part à l’initiative d’apprentissage précoce, ainsi qu’à vingt écoles supplémentaires encadrées par  la commission pour la petite enfance.

Pour Barrington Miller, le président, le développement des enfants constitue une opportunité que les Kiwaniens prennent au sérieux.

« Ils représentent notre avenir ; nous nous devons de leur donner absolument toute l’aide que nous pouvons leur donner ».


 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s