ALLONS AU CINÉMA

DSC_5091

Un village belge organise un festival du film de nature sur deux sites historiques.

Récit de Kasey Jackson | photos de Fien de Geyter

En plein cœur de la région vallonnée des Ardennes flamandes, dans la province belge de Flandre-Orientale, un groupe de Kiwaniens est occupé à effectuer des préparatifs de dernière minute, juste avant l’arrivée de plusieurs centaines d’invités. Ces bénévoles sont en train de tout mettre en place pour une manifestation cinématographique de trois jours très spéciale, qu’ils sont en train de préparer depuis plus d’un an.

Hans ’t Kindt, président de la manifestation et membre du club Kiwanis d’Universus Oudenaarde, explique que Blikveld est né de l’enthousiasme pour le cinéma et de l’amour de la nature de la région. La sélection des films a pour objet de dégager ceux qui réunissent des personnes et la nature en des endroits hors du commun.

« Blikveld projette huit classiques long métrage et court métrage pour les jeunes et les vieux » explique Hans ‘t Kindt, « des récits sur le passé ou le présent, sur l’amitié et l’amour, sur les rencontres et les adieux ; des films qui puisent leur originalité dans ce paysage si particulier : avec des hauts et des bas émotionnels, tout en douceur ou menaçant, vulnérable mais fort ».

DSC_4425

Deux sites ont été retenus pour les projections : The Marca, un espace culturel créé à l’intérieur de l’ancienne église Saint-Eligius du district de Maarke, et la Chapelle Saint-Vincent, un monument du XIIe siècle. Ces deux sites se trouvent à seulement 10 minutes à pied l’un de l’autre.

« Au début de notre projet pour Blikveld, nous voulions réaliser quelque chose de nouveau et de différent, apte à surprendre les gens de la région », explique Hans ’t Kindt, « Kiwanis Universus possède une tradition de toujours surprendre en adoptant des idées et des projets nouveaux. C’est ainsi que, par le passé, nous avons produit nous-mêmes 600 bouteilles de Limoncello et organisé une fête dans une vieille usine. Étant donné que nous vivons dans une région dépourvue de cinémas, nous avons pensé organiser un festival cinématographique en de magnifiques sites historiques, pour que ceux-ci apportent quelque chose aux films que nous choisirions ».

Avec ses deux fêtes d’après-projection et son brunch du dimanche, la manifestation a attiré plus de 700 spectateurs, un réel succès. Les recettes sont versées au bénéfice de quatre partenariats locaux ainsi que de projets américains et étrangers accordant la priorité aux enfants tels que le projet Eliminate et Happy Child, une initiative européenne en réponse à la crise des réfugiés de Syrie.

DSC_4086

En fait, le festival cinématographique ne s’est pas limité à une collecte de fonds en faveur d’actions futures de Kiwanis, il a renforcé la cohésion du club.

« Avoir vu comment nous avons pu travailler de concert pour le projet de Blikveld m’a rempli de fierté », déclare Hans ’t Kindt, « nous avons exprimé un respect mutuel dans une ambiance positive. C’est de cela que je suis vraiment fier. L’amitié est l’une des valeurs que nous avons en commun chez Kiwanis. Nous étions des amis avant Blikveld et nos liens d’amitié sont devenus encore plus forts ».


Un commentaire

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s