Dueling Dragons

Northern Nevada International Dragon Boat Festival
Les Dueling Dragons d’Orlando prennent part au Festival international de bateaux-dragons du nord du Nevada, dans le port de plaisance de Sparks (Nevada), le samedi 19 août 2017 (photo de David Calvert pour Kiwanis International).

Des Kiwaniens aident des jeunes et des policiers à sympathiser par le biais d’un sport chinois ancien.

Récit de Julie Saetre | photos de David Calvert

Andrea Eliscu les appelle les « jeunes invisibles » : des jeunes de quartiers défavorisés qui se donnent du mal pour leurs études, mais ne reçoivent ni félicitations (réservées aux exploits sportifs), ni sollicitude (accordée à un comportement agité). « On a tendance à ne pas les remarquer », explique Andrea Eliscu, basée à Orlando (Floride), « mais les gangs et les revendeurs de drogue, eux, se rendent compte que ces enfants sont un peu perdus ».

Grâce à Andrea Eliscu et au club Kiwanis d’Orlando, de tels jeunes s’épanouissent désormais par dizaines, grâce à Dueling Dragons, un programme utilisant des bateaux-dragons pour engendrer confiance et goût du travail en équipe. Dans ce sport, dont les origines remontent à 2 700 ans en Chine, les participants prennent place dans des embarcations longues et étroites, à bord desquelles un barreur et un tambourineur animent 20 pagayeurs pour qu’ils propulsent rapidement le bateau sur l’eau, par leurs efforts communs.

Northern Nevada International Dragon Boat Festival
Les Dueling Dragons d’Orlando prennent part au Festival international de bateaux-dragons du nord du Nevada, dans le port de plaisance de Sparks (Nevada), le samedi 19 août 2017 (photo de David Calvert pour Kiwanis International).

Comme le résume Andrea, « les rameurs n’existent plus individuellement ; à bord, ils ne font plus qu’un ».

Lorsqu’Andrea Eliscu lança cette initiative, en 2011, elle était inquiète de constater la tension et les conflits croissants, aux États-Unis, entre les agents de police et les jeunes des quartier défavorisés.  Elle était convaincue que les courses de bateaux-dragons allaient permettre à ces groupes très différents de sympathiser. La police municipale d’Orlando se montra d’accord et c’est ainsi que fut constituée la première équipe de 10 policiers et 10 jeunes.

L’équipe ne se contenta pas de se mettre à ce sport ; en effet, elle remporta une médaille d’or dès sa première compétition. Lorsque les Kiwaniens d’Orlando eurent connaissance de ce programme, ils voulurent y participer.

Pour Tom Porter, secrétaire du club, « ce qu’ils font pour ces jeunes est vraiment bénéfique pour leur vie ».

Les Kiwaniens ont fait don d’un bateau d’entraînement à 10 places ; ils organisent des pique-niques pour les membres de l’équipe et offrent des bourses aux jeunes qui sont scolarisés. En 2017, le club a fait don de tous les bénéfices — près de 12 000 USD — de sa collecte de fonds annuelle (il organise des jeux d’adresse où les joueurs doivent faire lancer des petits sacs lestés et les faire passer par le trou pratiqué dans une planche de bois) au programme Dueling Dragons, pour honorer un agent de la police d’Orlando, ancien membre de l’équipe, qui avait perdu la vie.

Northern Nevada International Dragon Boat Festival

Désormais, les Boys & Girls Clubs de Floride centrale ont fait leur ce programme, avec la constitution de deux nouvelles équipes auxquelles se sont intégrés des membres du service municipal de prévention et de lutte contre les incendies. Marty McCain, participant du programme et retraité de la police municipale d’Orlando, est le directeur de la programmation des bateaux-dragons.

« Les jeunes voient que la police ne vient (dans leur quartier) que pour arrêter des gens », explique-t-il, « mais au fil des ans, les jeunes qui ont pris part à notre programme se sont rendu compte que les policiers ne sont pas mauvais ». Avant, ils avaient peur de leur adresser la parole … et la police a aussi appris que les jeunes de ces quartiers ne sont pas tous des délinquants. Tout le monde y a gagné ».

John Mina, chef de la police municipale d’Orlando, ajoute : « Le bateau-dragon exige la collaboration de toute une équipe, la confiance, le sens de l’initiative, la persévérance, l’application, sinon il ne remporte pas la course. Dans le bateau, agents de police et jeunes sont égaux et apprennent à compter les uns sur les autres. La relation ainsi établie transcende les courses de bateaux et influence positivement toutes les personnes concernées. Nous sommes reconnaissants envers Kiwanis, pour la générosité manifestée en faveur de ce programme si important et si bénéfique pour la vie de tous ».

Andrea Eliscu, quant à elle, décrit les Kiwaniens de cette façon.

« Je les appelle les anges sur terre. Qu’il s’agisse de donner de leur personne ou de donner de l’argent, ce sont absolument les plus généreux. Grâce à eux, le nom ‘Kiwanis’ a un sens pour la vie ».

Northern Nevada International Dragon Boat Festival


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s