L’APPRENTISSAGE DU SERVICE

AU NICARAGUA, DES KIWANIENS S’ASSOCIENT À THE GLOBAL UPLIFT PROJECT AFIN D’OFFRIR AUX ÉLÈVES D’UNE ÉCOLE UN MEILLEUR CADRE D’APPRENTISSAGE

Récit de Sarah Waychoff

Lorsque des membres de la division 44 du district Californie-Nevada-Hawaï de Kiwanis ont appris que le petit village de La Quebradita (Nicaragua) en était réduit à utiliser un conteneur de transport comme salle de classe, ils ont compris que l’occasion leur était donnée d’apporter leur aide.

La Quebradita est une commune indigente comptant 45 familles et 250 habitants et dépourvue des services publics de base tels que l’eau courante, l’électricité ou l’assainissement. Les habitations sont en plastique, zinc et bois, complétés par des bâches.

À l’intérieur de ce conteneur étouffant et étroit, les cours étaient suivis par environ 44 élèves. Faute de place, les élèves avaient du mal à utiliser le matériel pédagogique. D’ailleurs, bien des enfants avaient cessé de venir en classe en raison du mauvais état des infrastructures. 

« Cela m’a vraiment marqué d’apprendre que La Quebradita n’avait pas d’eau courante, pas de robinets à ouvrir pour avoir de l’eau de consommation, pas de toilettes », explique la lieutenante gouverneure Angela Nowlin. « Nous voulions depuis un certain temps réaliser un projet international et nous avons pour devise ‘Servir les enfants du monde entier’ ».

Robert Freeman,  membre depuis 13 ans du club Kiwanis de Palo Alto, en Californie, a contacté Angela Nowlin et la division 44 pour leur soumettre une idée. 

« Robert s’est adressé à nos clubs et a fait part de sa vision », explique Angela Nowlin, « les membres ont bien compris l’importance de ce qu’il a exposé et ont voulu que notre division 44 agisse ».

La division s’est associée à The Global Uplift Project (TGUP), une entité qui se fait l’avocate d’un altruisme efficace par l’élaboration, dans le monde en développement, de projets à petite échelle et à forte incidence. 

L’école de La Quebradita a coûté 13 000 USD. TGUP a pour règle de demander aux villages d’apporter 20 % du coût total et de prendre part physiquement aux travaux de construction des écoles. Cela a pour effet de permettre à la collectivité de se rassembler pour ses enfants et de la renforcer.

Les 14 clubs de la division 44, TGUP, ainsi que des hommes et des femmes de tout âge ont œuvré ensemble à la création d’un meilleur cadre d’études pour les enfants du village. Le groupe n’a eu aucun mal, en quatre mois, à atteindre son objectif monétaire et à collecter assez d’argent pour des latrines et un terrain de jeu à mettre en place sur le terrain de l’école.

« Voir de vieilles femmes porter des pierres, des enfants apporter leur aide et des femmes et des hommes coopérer fait chaud au cœur et est source de motivation. Pour cette réalisation, ils ne se sont pas contentés de tendre la main, ils ont aussi prêté main forte » déclare Angela Nowlin.

« Je n’ai jamais été aussi fière d’être Kiwanienne. Pour les enfants de La Quebradita et pour nos membres, c’est vraiment une expérience transformatrice. Jamais jusqu’à présent, je n’avais vécu quelque chose d’aussi gratifiant ».


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s